Publié le

Se lancer dans la couture : Pourquoi pas vous ?

La couture : pourquoi pas vous ?

Les 10 grandes étapes de la réalisation d’un patron

La couture est en plein boom. Elle revient en force et elle fait parler d’elle ! Le DIY (Do It Yourself) était déjà bien présent ces dernières années et la couture vient se faire une place majeure au sein de ce nouveau créneau créatif. Vous avez envie de faire quelque chose de vos deux mains et de vos 10 doigts. Vous entendez parler de la couture partout : à la TV via “Cousu main” (présenté par notre charmante Christina Cordula), dans les magasines, sur internet et notamment dans les blogs, de plus en plus nombreux à se consacrer à la couture,… Alors, pourquoi pas vous ? Cette idée vous plaît, mais par où commencer ? Comment réaliser un modèle de A à Z ? Pour répondre à vos questions, je dresse ici les 10 étapes clés incontournables dans la réalisation d’un patron. Et surtout n’oubliez pas : Suivez le fil, et vous resterez le patron !!

1. Choisir son patron

Il vous faut, pour bien commencer, un patron ! Forcément !! Soit un patron que vous avez acheté, soit un patron que vous avez réalisé vous même (je note dans un coin de ma tête qu’il faudra faire un article à ce sujet…). Pour les débutants, n’ayez pas peur du modèle, choisissez surtout un patron avec des explications claires et détaillées. Il est plus facile de réaliser un modèle complexe accompagné d’instructions précises, de schémas, de photos,… qu’un modèle simple aux explications incompréhensibles !! Le temps de réalisation n’est pas toujours très réaliste. Dites vous simplement que quelque soit le temps que vous y consacrerez, vous aurez passé un moment agréable et vous serez fier de votre ouvrage une fois terminé !
MATERIEL : un patron clair et détaillé

2. Prendre ses mesures

Il est maintenant temps de prendre vos mesures. Surtout faites-vous aider, vous éviterez un tour de rein ou un torticolis !
Cette étape est primordiale pour choisir la taille qui vous conviendra le mieux.
Pour en savoir plus sur la prise de mesure, consulter l’article “Comment bien prendre ses mesures”
Matériel : un Bolduc et un mètre ruban

3. Choisir son tissu

Je vous conseille de respecter le ou les types de tissu recommandés sur le patron. En effet, l’élasticité, l’épaisseur, etc… sont importants pour un rendu final impeccable !
Pensez à laver et repasser le tissu avant sa découpe. En effet, lors du premier lavage, il est fréquent que le tissu rétrécisse un peu, et vous pourriez vous retrouver avec un vêtement trop petit…
Pour certains patrons, il est parfois nécessaire d’utiliser de l’entoilage, pour renforcer certaines parties, comme les ourlets, les parementures,…
Matériel : Tissu et entoilage

4. Option : Utiliser la toile à patron

Pour les puristes, il faut prévoir la toile à patron. Et oui ! Pour certains, impossible d’y échapper. Il est nécessaire de réaliser le modèle en toile avant de se lancer avec le vrai tissu. Cette étape évite de mauvaises surprises, des problèmes de taille. En effet, chaque personne (que ce soit les enfants ou les adultes) est unique et possède ses propres mensurations. Or, un patron est décliné sous plusieurs tailles standard et ne conviendra pas forcément à tout le monde, même si il a été étudié pour correspondre au plus grand nombre. La toile à patron permet de faire des ajustements, des retouches, sur le patron de base (ne serait-ce par exemple que pour la longueur de jambe, la longueur de bras,… facile à corriger).
Je vous laisse seul juge face à la toile à patron !! Mais je dois vous avouer que je ne l’utilise que rarement quand je réalise un patron acheté dans le commerce. Par contre quand je crée un modèle, je ne peux y échapper. C’est essentiel ! J’y reviendrai plus tard dans un article dédié.
Matériel : Toile à patron

5. Reporter le patron

Une fois le patron entre les mains, plusieurs solutions s’offrent à vous :
– découper directement les pièces du patron dans la taille désirée (pour les plus pressées!)
– Reporter les pièces du patron sur un autre support (pour les conservatrices !)
Dans le deuxième cas, vous pouvez utiliser du papier de soie (encore appelé mousseline) pour reporter le patron, par transparence, au crayon de papier.
Astuces : vous pouvez également opter pour la bâche de protection (épaisseur 50 ou 100 microns) à utiliser avec un marqueur indélébile. Plus solide, la bâche ne se déchire pas. C’est également plus économique !
Matériel : Papier de soie, crayon de papier / Bâche de protection, marqueur indélébile / 1 paire de ciseau

6. Epingler les pièces du patron sur le tissu

Les pièces du patron découpées, il est ensuite nécessaire de les épingler sur le tissu, en respectant le droit fil. Il faut impérativement respecter le sens du tissu !
Reporter également sur le tissu toutes les indications nécessaires au montage du vêtement : les emplacements des boutons, les crans de montage,…
Matériel : Epingles, Craies, Crayons, Stylos

7. Découper le tissu

Avant de vous lancer dans la découpe, vérifier que vous avez bien tenu compte des marges de couture. Certains patrons les incluent et d’autres pas. Il faut être très vigilant !
Pensez à utiliser une paire de ciseaux dédiée à la découpe du tissu !
Matériel : Paire de ciseaux dédiée au tissu

8. Assembler les pièces du vêtement

C’est seulement à cette étape que vous allez pouvoir sortir votre machine à coudre. Enfin !! Il faut bien avoir en tête que l’on passe autant de temps à préparer les pièces d’un patron qu’à coudre à proprement parler.
Prévoyez du fil assorti à votre tissu et des aiguilles en conséquence !
Matériel : Fil, aiguilles, coupe-fil

9. Repasser le vêtement

On ne repasse pas le vêtement uniquement à la fin, quand celui-ci est terminé. Lorsque l’on se lance dans la couture, le fer à repasser est branché en permanence, prêt à être utilisé.
En effet, on utilise le fer pour :
– repasser le tissu avant la découpe
– ouvrir les coutures lors de l’assemblage des différentes pièces
– marquer certains plis quand cela est nécessaire
– repasser le vêtement une fois terminé
Matériel : Fer à repasser, Jeanette

10. En cas d’erreur : Découdre !

Ce n’est pas une étape à proprement parlé, mais vous allez y être confronté, tout au long de l’assemblage du vêtement.
Il faut être honnête, tout le monde y passe, même les meilleurs !
Alors autant anticiper et se munir d’un découd-vite !!
Matériel : Découd-vite

Vous connaissez maintenant les grandes lignes, les étapes incontournables, nécessaires à la réalisation d’un vêtement “fait maison”. Pour connaître la liste du matériel indispensable, n’hésitez pas à consulter l’article : Bien s’équiper avant de se lancer.

Laisser un commentaire